Accueil > Esprits Criminels > Esprits criminels saison 10 épisode 17

Esprits criminels saison 10 épisode 17

Esprits criminels Esprits criminels saison 10 épisode 17 – « Les Lectrices » – regarder en ligne.

Des femmes ont été retrouvées étranglées après un jeu sexuel au Wisconsin. L’équipe fait vite le lien entre les victimes : elles ont lu un roman sur le BDSM. Kate apporte ses soucis personnels sur l’affaire : elle est enceinte et sa fille adoptive l’accepte très mal.




– AllVid – regarder en streaming


– Netu.tv – regarder en streaming


– Flashx.tv – regarder en streaming


– Exashare – regarder en streaming


– YouWatch – regarder en streaming


– NowVideo – regarder en streaming


VOSTFR


– Netu.tv – regarder en streaming


– YouWatch – regarder en streaming


– NowVideo – regarder en streaming

Épisode suivant
Esprits criminels saison 10 épisode 18 – « L’Échiquier politique »

Categories: Esprits Criminels
  1. 14/03/2015 à 23:10 | #1

    SPOILERS

    un épisode qui fais froid dans le dos. mais comment parler de cet épisode sans mentionner « cinquante nuances de grey » (que je n’ai ni lu, ni vu au cinéma, parce que j’ai des choses beaucoup plus intéressantes à faire.) on a l’impression que ces pratiques sexuelles sont des choses courantes et anodines dans la vie d’une jeune femme/femme. je ne critiques pas les gens qui les pratiquent, chacun ses passes temps (si j’ose dire) mais personnellement je trouve qu’une femme ne devrais pas accepter d’être soumise et ligotée ainsi, car je ne vois pas où pourrait être le « plaisir ». je penses que c’est l’homme qui doit être tellement convainquant que dans l’esprit de la femme ça devient normale.

    mais revenons à l’épisode, chers amis fans de Esprit Criminel,

    pour moi l’épisode est passé très vite, d’un côté tant mieux, ça veut dire que je ne me suis pas ennuyée. mais franchement… qu’est ce que cette Meg m’EXASPERE! « je réclame ma liberté alors que je ne suis qu’une mineur irresponsable qui tchat avec un pédophile et me fais des piercings moi même! » PUTAIN. ma chère idiote, tu n’as ni travail, ni salaire, donc ta « liberté » on verra après.
    Rossi m’a bien fait rire dans cet épisode, monsieur le connaisseur en la matière! 🙂
    et le coup de Spencer qui se tape tout le bouquin (d’ailleurs hum: comme par hasard il finit dès que Hotch et l’autre agent arrive, normale quoi…)

    enfin bref, épisode divertissant, quoi qu’un peu glauque. 😉

  2. 15/03/2015 à 15:49 | #2

    SPOILERS

    Très bon épisode. Je suis agréablement surprise de la manière dont le sujet est traité. Comme cela avait été fait précédemment pour le satanisme et la culture tzigane, ils insistent bien sur le fait que ce soit là une perversion de la culture dont il est question, et que ce n’est absolument pas représentatif de sa réalité.
    Effectivement, Bare Reflexion est un 50SoG qui ne dit pas son nom. C’est d’ailleurs amusant de voir que l’épisode sort au moment où son modèle est encore à l’affiche. Pour ce que tu dis, @LittleBee ce n’est en fait pas réellement étonnant. Nous sommes quand même dans un monde ou beaucoup sont persuadés que les femmes ont toutes un fantasme du viol, quelque part en elles…
    En parcourant les sites de fanfictions, généraux ou adultes, on peut voir qu’il existe un très grand nombre de récits qui mettent en scène le personnage favoris de l’auteur (ou, très souvent, l’auteure) dans des situations extrêmes pour satisfaire un quelconque fantasme malsain. Inceste, bdsm hardcore plus ou moins consenti, voir même des abus purs et simples, plus ou moins violents et plus ou moins décrits. Ces récits sont légions. Et justement, 50SoG, avant d’être légèrement réadapté pour sortir en temps qu’oeuvre originale, était une de ces fanfictions provenant de la lie d’internet.
    A mon avis, ceux (et, de ce que j’ai compris, principalement « celles ») qui aiment tant ce récit n’ont pas vraiment conscience de ce fait. Beaucoup ne doivent pas se rendre compte qu’il ne s’agit en rien d’un récit romantique juste un peu plus extrême, dont on rougit juste un peu, un plaisir coupable, mais bel et bien une perversion d’une pratique qui n’a pour seul but que de satisfaire les fantasmes hardcore de son auteur et qui n’est en rien représentatif de la réalité de ladite pratique. Dans Bare reflexion, comme dans 50SoG, la femme est forcée à jouer la soumission, est remisée au rang d’objet et, bien sûr, conformément au fantasme du viol évoqué plus haut, fini par réaliser qu’elle apprécie d’être soumise contre son gré à des pratiques violentes et dégradantes. Et c’est CA qui est un best-seller, c’est CA qui bat des records d’entrées et de recettes. Quand on regarde les explications données par Rossi et Reid, ainsi que dans le groupe, c’est bien différent, apparemment bien plus « sain », que la version montrée par les livres. Sauf que quand c’est uniquement l’image pervertie du bdsm que les lectrices ont en tête, comment s’étonner qu’elles acceptent d’expérimenter ça, elles aussi, en pensant que comme l’héroïne de leur livre de chevet, elles apprécieront ? Et comment s’étonner que certains s’en inspirent pour légitimer leurs actes tels que l’unsub de cet épisode ? Après tout, les femmes adorent ce bouquin, donc c’est bien qu’elles apprécient les pratiques qui y sont montrées, non ?
    La popularité de Bare Reflexion/50SoG est incompréhensible, et dangereuse. Si cet épisode pouvait aider les fans à se rendre compte de la nature du récits qu’ils aiment, ce serait bien.

  3. 15/03/2015 à 16:06 | #3

    SPOILERS toujours

    Bien évidemment, Rossi m’a pas mal fait rire au fil de l’épisode. C’est fou ce qu’il s’y connait tout de même, même pour quelqu’un ayant tenté l’expérience au lycée. Le coup « hum, j’ai déjà lu ça… » m’a tellement fait rire. Même si d’un autre coté je trouve ça bizarre vu qu’après ils expliquent bien à quel point le livre est honteux, combien cela nuit à la réalité de la pratique, etc…
    Et je suis pas sûre que ce soit le genre de chose que ses collègues, ses amis, sa famille, aimeraient apprendre à son sujet XD

    Et Callahan… bon, deux choses. D’abord le « je suis enceinte et je le sais depuis un certain temps… mais quand je suis violemment tombée sur le ventre il y a 15 jours en me battant, je n’ai pas sourcillé un seul instant, ni même fait le moindre geste pour protéger mon ventre ». Mouaiis, admettons.
    Et bien sûr, sa nièce. Je peux comprendre que Meg ait peur de se sentir rejetée, n’étant « que » la nièce. C’est humain, c’est compréhensible, surtout venant d’une ado. Vouloir se faire un piercing toute seule est profondément stupide, mais là encore je peux comprendre le geste. Par contre la réaction, et surtout l’absence de réaction appropriée de la part de Callahan m’exaspère. Supprimer son portable ? Vraiment ? Elle s’est mutilée, bon sang… Et Callahan dit clairement qu’elle sait qu’il s’agit d’un appel à l’aide/d’une demande d’attention face à sa grossesse. Et elle… lui prend son portable ? Mais la punir n’a aucun sens ! Ce qu’il faut c’est dialoguer, s’expliquer, surtout pas la braquer encore plus ! Et j’imagine que la punition va durer, et que le jour où Meg se fera avoir par le pédophile, elle n’aura donc plus son seul moyen d’appeler à l’aide ? Brillant, vraiment…

  4. 15/03/2015 à 22:28 | #4

    @Fred76

    ah, je vois que nous sommes d’accord. je trouve que tu l’as parfaitement expliqué: ils essaient de transformer leur délire hardcor en romantisme. j’ai vu (malgré moi, malheureusement) la bande annonce de 50 nuances de Grey et après, je me suis demandé si nos vies avaient un sens! non sérieux! quand ce sujet arrive dans la discussion, je démonte bien méchamment ce concept et je le surnomme affectueusement « porno pour mamans ».
    le fait que certains ont dans l’idée que nous fantasmons secrètement de nous faire violer me dégoute à un point. ces pratiques sont l’inverse même du romantisme: elles sont d’après ce que j’ai compris violente et humiliantes pour la femme. mais bien sûr, personne n’ira dire que c’est malsain ou honteux qu’un homme aime ces pratique mais ils trouvent ça normale de nous considérer comme des soumises qui rêvons de nous faire violer?
    ces genre de livres ou films sont juste des nanars honteux qui sont juste une autre forme de pornographie. mélanger cela avec du romantisme est juste stupide et honteux. ça me répugne, car ils essaient juste de positiver ou dédramatiser le viol. je souhaite bien que cela leur explose à la gueule, et je plains les femmes désespérée qui lisent et rêve sur ces livres/films. vous vous rendez compte qu’en France, 50 nuances de Grey est seulement interdis au moins de 12 ANS? C’est juste scandaleux.

    et pour la punition qui te choque je suis et d’accord et pas d’accord:
    – bien sûr on peut dire qu’elle aurait mieux fait de lui confisquer son PC vu qu’elle a bien préçisé qu’elle a vu comment faire sur INTERNET(et vu l’histoire du pédophile aussi); bon on me dira: elle peut aller sur internet avec son portable. et c’est franchement ironique de lui prendre son seul moyen de communication en cas de problèmes.
    -mais d’un autre côté, je trouve sa réaction trop prématurée à cette imbécile de Meg, je sais qu’elle a treize ans mais si on a une bonne éducation on peut avoir treize ans sans représenter le cliché de « l’ado rebelle un peu (beaucoup) conne » (d’ailleurs si j’ai une fille ou un fils, hors de question qu’il soit aussi con) et il me semble que Callahan fait attention à son éducation DONC c’est peut être elle qui est une coconne (en plus elle est blonde il me semble? non bon okay, c’était une blague de merde) donc oui, c’est humain d’avoir peur de se faire mettre de côté dans ces circonstance mais vu qu’ils nous ont déja largement prouvé que Meg est conne (TCHAT AVEC PEDOPHILE PUTAIN), je me dis qu’on peut avoir D’AUTRES réaction que de se mutiler, même si on a treize ans.

    sur ce bande de fanatiques de débats, j’espère lire vos autres commentaires 😉

  5. Mathilde
    19/03/2015 à 20:36 | #5

    Je suis totalement d accord avec vous mais c’est une série et c donc normal que pas mal de chose sorte un peu de l ordinaire et sont parfois même un peu conne mais si tout était normal cette série n aurrait plus aucun intéret réfléchissez y.

  6. malou
    20/03/2015 à 02:17 | #6

    A 13 ans, on, est naïve, surtout les filles. C’est tout à fait plausible cette histoire, et de là à dire que vos enfants ne seront pas aussi cons, je vous le souhaite! Ensuite, si une série était aussi fidèle que la réalité, les affaires ne seraient jamais résolus lol, et bien moins intéressantes!

    Ensuite, donc parce qu’on lit 50 nuances on veut donc se faire violer?? Ah bon, ok. Raisonnement tiré par les cheveux, car il n’est nullement intention de viol, à aucun moment du livre ou du film. Eh oui, j’ai vu et lu, et aimé de surcroît. Allo Docteur ^^
    Pour beaucoup c’est juste un porno, pour d’autres, c’est une histoire d’amour, un beau jeune homme riche, au passé trouble, qui tombe amoureux d’une vierge amoureuse de littérature anglaise. Ok, c’est du SM, enfin, ceci dit j’ai appris beaucoup de trucs lol. Et c’est pas pour autant que j’aimerais tester ce genre de chose! Comme beaucoup d’ailleurs.
    Faut arrêter de tout diaboliser.
    Ceci dit, je suis d’accord pour le -12 ans, après les parents censés ne laisseront pas leurs gamins aller voir ça. Même si sur 2h de film il y a 11 min de cul, oui, à priori certains ont chronométré ^^ Pour un film « porno » c’est un comble. LOL

    Enfin, j’admire cette série pour penser à tous ces cinglés! Je sais pas si je suis la seule à vérifier que les portes sont bien verrouillées après avoir regardé un épisode lol.

  7. yami
    21/03/2015 à 12:51 | #7

    @LittleBee

    Salut, je voulais juste revenir sur la première partie de ta critique…. en général, on imagine qu’une femme qui va se soumettre au lit est une femme oumise en général, ce n’est pas le cas. il existe des jeux de rôle selon lesquels la femme se soumet, et aime laisser l’homme lui faire du bien. ce n’est en aucun cas une question de soumission de la personne, mais un jeu de rôle……. dans cet épisode, les femmes ne se soumettent pas en tant que femme à cet homme, elle veulent explorer un autre coté de leur sexualité, en mettant en place un jeu de rôle du même ordre, qui a la mauvaise idée de se faire avec un inconnu…. en général, il faut de la confiance pour se laisser faire ainsi……. la femme qui en parle dans l’épisode l’explique d’ailleurs, ce genre de situation connait des règles quand tu y entre, et il est préférable de les suivre, pour la sécurité des deux protagonistes.
    ensuite, je poursuivrait en disant que l’on regarde beaucoup de série où ce sont les femmes qui se soumettent, ce genre de pratique se font dans les deux sens, un homme peut également se soumettre à une femme dans le cadre de leur activitées sexuelle, sous la forme de jeux de rôles…. après, les états de soumissions plus avancées, du style sado maso, suivent également des règles, et en général, il faut être strict là dessus.

    je finirait par m’excuser, parce que j’écrit en mettant ce que je pense, je ne sais pas si ce message est agressif ou non, je te pris de m’excuser si c’est le cas. A mon avis, à partir du moment où tu ne connais pas, que ce genre de pratique ne te plait pas, et/ou que tu ne cherches pas à comprendre ce que ces personnes font, tu ne peux pas accuser l’homme d’être un manipulateur et la femme d’être une fille naive qui se laisse faire. dans les situations de jeu de rôle, ou d’actes sado maso, les deux comprennent parfaitement où ils sont, ce qu’ils font et jusqu’où ils peuvent aller. l’un n’est pas plus coupable que l’autre, parce que ce sont des choix, c’est leur désirs. Le fait de critiquer ce genre de pratiques sans connaitre est en grande partie la raison pour laquelle ce monde reste aussi mal vu.

    après je suis assez d’accord avec toi pour ce qui est de l’épisode, il est vraiment génial, et j’adore toujours autant les personnages.

  8. malou
    21/03/2015 à 13:39 | #8

    Il y a une pause? D’habitude on a l’épisode le vendredi.

  9. malou
    21/03/2015 à 13:52 | #9

    Oui, en fait j’ai regardé, ça reprend le 25 mars, puis le 8 avril.

  10. amélie
    23/03/2015 à 14:55 | #10

    @malou
    merci parce que je commencais a me dire que j’avais un probleme d’ordinateur car il n’arrivais pas 🙂

  11. Juliette
    27/03/2015 à 12:07 | #11

    Bon j’ai un méga respect pour les gens qui postent les vidéos, qui s’embêtent à faire les sous-titres et tout ça, je sais que c’est un travail de dingue… Mais là je suis en manque, le prochain arrive quaaaaaaaand?!

  12. 27/03/2015 à 12:51 | #12

    Hum, d’après les dates d’arrivées des épisodes précédents, je dirais dans la journée, ou demain au plus tard 🙂

  13. Juliette
    27/03/2015 à 13:58 | #13

    @Fred76
    Thanks!

  14. Mace
    18/06/2015 à 20:04 | #14

    Ma pauvre Malou, t’as rien compris à l’épisode si tu crois encore que 50 nuance de merde (euh, de grey) c’est du SM.

    C’est surtout une relation malsaine et abusive qui est décrite comme quelque chose de romantique, mais bon, quand on a des œillères forcément, on ne se rend pas compte du côté malsain de la relation.

  15. adfef
    25/06/2015 à 19:44 | #15

    Quand je lis vos commentaires, je suis très agréablement surprise. Je pensais que la plupart des personnes étaient en train de perdre la notion de la réalité ( avec tout ce qu’on voit à la télévision, dans les médias et sans parler d’internet ) mais je suis heureuse de n’être pas la seule à m’indigner des images que notre société renvoi d’une relation amoureuse dite « normale ».
    Après, ce sont ces mêmes médias qui nous font chier à longueur de temps avec le droit des femmes ! Selon eux, ils faudrait avoir tout tester, réaliser tous nos fantasmes même s’il sont le plus souvent pervers comme simuler un viol, pour être heureux ! C’est assez ridicule et dangereux..

    Quand je pense surtout aux femmes qui se sont vraiment battues pour que les hommes les respectes ainsi que pour avoir une place égale à eux dans la société, aux femmes qui sont victimes d’agressions sexuelles et à celles qui FANTASMENT sur ces agressions, je suis réellement dégoutée..

    Je pense surtout à ces femmes fragiles qui sont prête à accepter ça juste parce que c’est une mode lancé par cet immonde remake porno de twilight. Bref c’était mon petit coup de gueule du moment dsl 😉

    Sinon je suis entièrement d’accord avec @Fred76 , je trouve le respect de cette série incroyable, que ce soit vis à vis des religions, des ethnies ainsi que du milieu social. Pour le coup, c’est vraiment une série intelligente, respectueuse et saine.

  16. bisounours
    09/07/2015 à 20:54 | #16

    En matière de sexualité, les gens font ce qu’ils veulent. Il n’y a pas de sexualité dite « normale » aujourd’hui et tant mieux. Libre à eux de pratiquer de BDSM tant qu’il y a de la CONFIANCE et et que c’est consenti! Libre à eux d’avoir des fantasmes de viols, ce n’est pas parce que c’est un fantasme que forcement ils vont le réaliser. Vous avez réalisés tout vos fantasmes vous? Le BDSM est un fantasme parmi tant d’autres, la plupart des gens que je connais aimeraient bien être attaché ou attacher quelqu’un et ce, bien avant la sortie de 50SOG! Alors il est vrai que dans ce livre/film le sexe est très explicite seulement c’est le but. Je n’ai pas spécialement regardé ce film et je sais pas si je compte le faire. Certain/es aiment ce film, d’autres non, tout comme certains aiment Twilight, la vie d’Adele ou autres, ce ne sont que des goûts. Alors oui notre société est pervertie au plus au point, je suis tout à fait d’accord, mais personne ne force les gens à pratiquer le BDSM ou autres « à cause » de 50SOG, si ils veulent l’essayer, c’est leur choix c’est tout. La sexualité est quelque chose de privé et chacun fait comme il le sent. C’est un choix personnel c’est tout. Certaines personnes essayent de nouvelles choses pour explorer leur sexualité, que ce soit de nouvelles positions ou le BDSM, et ce n’est pas parce que les femmes (ou hommes) sont soumis/es dans leur vie sexuelles qu’ils le sont dans la vrai vie. Je le dis et je me répète, la sexualité est quelque chose de privé, les fantasmes aussi, tant que c’est consentis et qu’il y a de la confiance, où est le mal?

    Pour revenir à l’épisode en lui même j’ai bien aimé, et je comprends la réaction de Meg, elle n’est pas « la vrai fille » de Kate donc pense qu’elle sera rejetée lorsque le bébé va naitre et c’est normal. Alors oui c’est une gamine (dans tout les sens du terme) à parler avec un gars qu’elle connait pas, (qui d’ailleurs est un pédophile) et à se faire un percing elle même, mais c’est une ado donc elle a pas toute sa tête ^^

    Voilà j’espère ne pas avoir été trop agressive mais c’est ce que je pense, et à la vu de certains commentaires je me suis senti obligée de répondre.

  17. 05/10/2015 à 21:51 | #17

    Et oui un épisode sur le phénoméne 50 nuances de grey, mais si vous aviez lu les livres (par le film) vous sauriez que ce n’est pas qu’une histoire de sexe.Mais ça pourrai etre un épisode d’esprit criminel.Christian le dominateur est comme il est à cause d’une enfance chalonés de maltraitance par un mac violent et pervers et une mére prostituée et droguées.Il grandit avec le sentiment de ne pouvoir etre aimé.Il supprime donc tous sentiments et à une sexualité déviante.Pour en revenir à l’épisode il est pas mal.Et oui comme disait @bisounours chacuns à la sexualité qu’il veut, tant que ça reste entre adultes consentant.

  18. 05/10/2015 à 21:59 | #18

    @Mace
    je pense que tu as rien compris au livres, c’est avant tous phyco, il faut voir le pourquoi du comment.évidement tous le monde parle que que du sexe mais c’est pas seulement ça l’histoire.
    ça parle de maltraitance, de pédophilie, d’amour de confiance.
    Mais bon le film est nul faut dire.Aprés chacun est libre dans penser ce qu’il veut.

  19. 05/10/2015 à 22:01 | #19

    @yami
    oui c’est trés réglementé ces pratiques évidement à ne pas faire avec un inconnu.

  20. lolo54
    04/12/2015 à 03:50 | #20

    Faut quand même rappeler que 50SoG est avant tout un succès chez les femmes, se sont elles qui ont fait la renommé de ces ces pratiques et je suis assez d’accord du terme de « porno pour maman ». Au début je me suis demander au vu du succès grandissant, si cela traduisait vraiment une attirance des femmes vers ce genre de pratique. Je pensais que ça pouvait refléter en faite la pression d’hyper-sexualisation sur les femmes, les filles et même les ado. Les femmes étant vendu comme des usines à fantasme et on les enjoint à aller dans le sens de se fantasme. Paradoxalement, il y a derrière cette hyper-sexualisation une visée féministe : pourquoi seul les hommes devraient avoir des partenaires multiples, jeunes, vieux ou une sexualité débridé (on rentre dans le jouir sans entrave et l’égalité homme-femme devant cette jouissance). Mais évidement, là, les hommes ne vont pas ce plaindre de cette perte de monopole puisque ils vont directement en profiter (sauf si c’est ça femme qui couche avec la moitié de la rue, là monsieur il sera pas contant / ou si c’est sa fille : on retombe sur l’idée qui est encré chez pas mal de mec inconsciemment ou non : toutes les femmes sont des s….sauf ma fille, ma femme et ma mère, ce qui est à mon sens une pensé issu du patriarcat). Donc à la fin, il est difficile de savoir qu’est ce qui est du au pure désir des femmes ou du à celui des hommes que les femmes finissent par appliquer.

    Sur un autre point, il y a évidement une sexualité normale, la sexualité de la majorité est la norme. Cette norme change au file du temps : des pratiques comme les caresses bucco-génital sont devenus normales.
    De plus en matière de sexualité, les gens ne font pas ce qu’ils veulent. Juridiquement, le SM pose problème. Le SM conduit une personne à être victime (consentante) de cous et blessures. Or en France, le consentement n’exonère pas de la responsabilité pénale (et se trouve en contradiction avec la Cour Européenne des Droits de l’Homme qui reconnait que le SM relève de la liberté sexuelle sous condition de consentement de la victime). Remarque la fessé en fait partie et est donc à ce titre condamnable en France.

  21. Morgan
    20/05/2016 à 10:06 | #21

    @LittleBee
    Je n’ai jamais pratiqué ce genre de jeu, ni lu le roman en question, mais je pense que tu as tord sur ce point. Cette littérature est faîtes pour dédramatiser les femmes, les déculpabiliser au sujet du sexe et de leur rôle dans une société machiste passé, donc plutôt féministe.

    Selon mon avis, il serait important que nous lisions nous-même le premier récit pour se faire une idée concrète…

    De plus, la femme n’est pas toujours soumise dans ce genre de pratique mais aussi dominatrice. Bien souvent, (apparemment) les femmes (et les hommes !) jouant un rôle soumis sont des personnes influentes exerçant de grosses responsabilité avec un statut de dominant dans leur vie et qui ont besoin de relâcher la pression dans cet art érotique.